communaute

J’ai toujours eu de la misère à faire partie d’une communauté sachant qu’une communauté doit partager les mêmes idées… (d’où le nom de La Clandestine) ne jamais se sentir accepté dans un groupe quelconque malgré tant d’effort pour respecter les standards fortement suggérés de la dite communauté…bon l’historique de la source est tout de même existant et très profond en moi mais sachant que nous avons tous le choix de modifier ce qui a été programmé je n’ai jamais abandonné.

Ceux qui me connaissent savent que je suis une femme pleine de vie…j’ai des idées pleins la tête et l’énergie pour créer à ma façon bien à moi en lien direct avec ma nature et mon instinct. C’est lorsque je m’éloigne de ma nature sauvage que je m’éteins à petit feu…une baisse de libido de la vie comme si la vie n’avait plus aucun sens…ça fait du sens non .

À travers mes dernières explorations je réalise que chaque fois que j’ai voulu me faire accepter à travers un groupe quelconque je me suis surprise à me fondre à travers la masse pour me dissoudre à en perdre mon pouvoir, celui qui éveille toutes les belles possibilités que nous détenons tous en chacun de nous pour nous guider vers notre réelle place, là où l’on se sent réellement vivant et en lien avec des forces d’énergie inexplicables plutôt que celle que l’on nous a tracé pour errer somnolent telle une reproduction programmé qui sans plan ne sait où aller.

Avec le temps j’ai dû lâcher prises sur les émotions qui s’éveillaient devant une forme de rejet à avoir de la difficulté à faire partie de la masse… à certaines occasions force d’admettre que je m’éjectais de par moi même face à un mental conditionné à accepter la solitude..ma zone de confort. Sommes nous réellement fait pour vivre seul ??

Et de par mon ouverture aux signes les réponses fusent de partout…alors que j’ai lâché prise j’aime me dire que le mot communauté ne veut pas dire qu’il faut suivre le même shéma préconçu par un leader quelconque, copier, reproduire, se détruire à travers la compétition, se ressembler ou se jalouser, contrôler le marché, avoir comme objectif des chiffres quelconque… ça j’appellerais ça de la business et c’est ok dans ce contexte c’est la loi du plus fort et c’est aussi nécessaire pour faire évoluer certaines choses de la société…RESPECT à ceux qui « trippe » et qui évoluent là dedans et by the way j’ai des ami(es) en business et je les respecte même si l’on ne partage pas les mêmes objectifs et les mêmes valeurs. Rappelons nous que nous avons tous le choix sur la voie à suivre.

Dans le milieu dans lequel j’ai décidé d’adhérer force d’admettre que je n’ai plus le goût de faire de la business proprement dite en fait j’oserais plutôt dire que je trouve que la business ne « fit » juste pas avec ce que je fais…entendons nous j’ai besoin de vivre donc il est normal que je fasse payer les gens pour les services que j’offre et soyons honnête avec toutes les pertes vécues dans un passé pas très lointain ma relation avec l’argent a évolué vers ce que j’appellerai une relation saine un peu comme l’amour avec détachement que j’ai découvert avec mes enfants… loin de mon intention de la rejeter et je ne me fais pas d’illusion que je peux m’en passer pour vivre mais je sais maintenant que son utilité sera bienveillante et apprécié à sa juste valeur…et assurément pas au détriment de me perdre et me fondre à travers une masse pour m’élever en « statut social ». D’où la difficulté parfois à se faire reconnaitre lorsque l’on ne fais pas partie d’une certaine masse « populaire » médiatisée…d’où le mental conditionné aime éveillé un sentiment de rejet et parfois de doute sur notre potentiel… peu importe notre domaine.

Au cours des 3 dernières années après avoir tout perdu matériellement, socialement, financièrement et professionnellement la vie m’a donné le choix de me reconstruire en tant qu' »être » ou en tant que « statut social ». Appelons cela une 2e chance car pour moi le choix était clair que si je voulais vivre la suite de l’aventure pleinement présente et heureuse je me choisirais plutôt que d’adhérer à un statut social éphémère et illusoire…dans le sens que même si je suis entourée d’or cela ne changera rien à la réalité que je vis en moi et mes relations avec l’amour, les autres, la nature…la vie sans vérité cachée. Peu importe les blessures, peu importe la maladie, les pertes…un âme est probablement plus difficile à reconstruire qu’une business mais l’âme lui ne meurt jamais d’où mon choix clair guidé par mon coeur.

Voilà d’où je choisi de créer ma communauté non pas avec prétention et vanité mais très humblement….celle qui unira les différences, celle qui encouragera son collègue ou son voisin car lorsque l’on a confiance en nous on ne doute pas des autres, celle qui avance dans le respect de l’authenticité et l’intégrité de chacun par conséquent celle qui respecte le rythme de chacun et qui sait que nous ne pouvons pas tous être au même endroit au même moment, celle qui respecte le rôle de chacun comme étant nécessaire à la communauté. Celle qui reconnait que nous sommes tous nécessaires à l’évolution des uns et des autres et ce à travers nos différences et nos désaccords. Celle qui sait que peut importe ta place dans le rang…elle est d’une valeur inestimable tout comme les autres car tu fais partie de la chaîne. Celle qui créer l’espace nécessaire pour inspirer chacun à créer son propre espace. Celle qui s’unit en lien direct avec le coeur peu importe ton statut social, peu importe tes rôles, peu importe ta couleur, ton histoire, ton état et peu importe ta communauté tant qu’elle est bienveillante 😉 Celle qui reconnait la valeur d’une VIE.

Ben voilà ce que représente une communauté pour moi maintenant, respect à travers les différences et s’unir plutôt que se détruire… et même si cela semble illusoire en couche de surface pour ma part je sais que cela existe dans la réalité interne de chacun et c’est ce à quoi j’adhère maintenant et étrangement il se forme un beau réseau de coeur autour de moi.   C’est ce que j’appelle aujourd’hui l’abondance sous toutes ces formes.

En toute humilité…Peace, luv et ensemble dans l’authenticité créons le plus beau chef d’oeuvre qu’il puisse exister ici maintenant xxx

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *