cimetire
Comment se passe votre mois de novembre ? comment vous sentez vous dans votre corps ? Dans votre tête ? Dans votre énergie ? Dans votre coeur ?
 
Saviez vous que lorsque la nature vit des changements aussi intenses que la transition des saisons le corps humain en vit tout autant ? l’automne en étant une des plus importante, le corps doit se ré-ajuster physiologiquement à tous ces changements qui s’opèrent dans notre univers interne au niveau cellulaire, organique et plus encore…et là je m’abstiendrai de vous parler de la dernière pleine lune.  Les changements que vit la nature ont un effet déstabilisateur sur nous et exigent énormément d’énergie vitale pour ré-équiliber l’être en entier et le fait est que multitude de gens ne sont malheureusement pas à l’écoute et les ignorent ce qui entraine une grande perte d’énergie sur le plan physique entrainant des états psychologiques et émotionnels irrités et vous propulse sans crier garde dans une belle spin pour ne pas dire une chute d’énergie globale.
 
Combien d’entres vous se sentent exténué avant même que l’hiver soit arrivé ? Combien d’entre vous sont à l’écoute de ces baisses et les respectent ? Combien d’entre vous ont dormi une heure de plus suite au changement d’heure pendant au moins une semaine ? Combien d’entre vous ont évité de se taper dessus de par ces baisses et ont juste accueilli ?  Combien d’entres vous ont effectué des ajustements ou changements pour ajuster le rythme ?
 
Nos ancêtres respectaient les cycles de la nature…eux pourtant pas très instruits « intellectuellement » étaient certe très instruits « instinctuellement ». Il travaillait à l’année longue pour prendre leurs vacances en hiver, en fait ils suivaient les cycles de la nature car la nature sait plus que n’importe quelle belle technologie et la nature vit en nous lorsque nous permettons l’intégrité à ce merveilleux corps qui nous porte.
 
Aujourd’hui on prend des vacances l’été alors que c’est la période où il y a abondance d’énergie et de vie dans la nature celle ci ayant un effet très bénéfique sur nous. Et lorsque la saison morte arrive (automne) et que la nature meurt (pour mieux revivre) nous retombons dans un rush d’enfer, nous brisons ce cycle sain pensant que nous sommes irrésistibles. Pour en arriver à Noël complètement exténué si certains se rendent jusque là.
 
Force d’admettre que la société d’aujourd’hui ne nous permet pas de tout arrêter et de suivre ces rythmes…OUF on est donc ben loin de ça et c’est ok à une certaine limite mais avouons que l’on est dans un autre extrême.  Je me souviens du temps de mes parents que les épiceries n’étaient pas ouvert 24 heures et étaient fermées les dimanches ce qui laissait place à du temps de qualité pour tout et pour tous entre autre un temps pour entretenir nos relations familiales….quétaine me direz vous ? Où en sommes nous avec nos liens familiaux en 2016 ? Où en sommes nous avec nos relations tout court en 2016 ?
 
Bref c’est la course à la montre, on en veut toujours plus, on déprécie plutôt qu’apprécier, on critique plutôt que remercier et j’en passe… là sont quelques effets d’un système nerveux très irrité.
 
Je sais que certaines personnes deviennent presqu’en colère lorsque je leur dis: CRÉEZ vous du temps et me disent: PAS LE TEMPS dans ma réalité…Mais il y a assurément des choses qui peuvent être libéré ou allégé dans votre vie pour laisser place à « LA VIE » elle même de se régénérer en vous. N’est ce pas là l’essence même de la vie…de la VIVRE plutôt que la subir en étant de somnolence ou d’errance.
 
La solution n’étant pas de tout arrêter mais de respecter les limites du corps et si vous l’écoutez avec compassion hors des illusions il saura très bien vous les indiquer pour qu’une fois le temps venu (inutile de mettre une date le corps ne fonctionne pas ainsi vous le sentirez) vous puissiez regagner votre plein potentiel et plus encore. Cette période mort-vie étant essentielle à poursuivre votre route en toute légèreté avec votre pouvoir réel autrement vous ne ferez qu’accumuler et la route sera longue, lourde et pénible  …OBSERVE, ACCUEILLE ET AJUSTE semble peut être une perte de temps mais là est la seule réalité qui existe à votre santé globale, le reste n’est qu’illusion éphémère car un jour ou l’autre la vie te ramène toujours à ta réalité.
 
Bref il y a plusieurs petits trucs qui peuvent être intégrés à votre quotidien pour tenter de freiner les effets destructeurs d’un mental sur-utilisé (méditation, promenade en nature, un yoga adapté à la saison, repos sans tomber dans l’autre extrême)… J’aurais tellement de petits trucs à vous proposer mais ici je m’arrêterai car mes textes deviennent trop longs ;). 
 

Voilà d’où la photo du cimetière qui est en fait le terrain de jeu de ma jeunesse. Un cimetière pour moi ayant toujours été un espace où je me sens en paix et tellement vivante alors que tellement triste et sombre pour certains et pourtant ça fait partie du cycle inévitable de la vie… sachant tout cela ne reste qu’à changer notre perception.

Pour ma part j’aime bien m’y réfugier pour méditer et m’imaginer toutes ces bonnes âmes me chuchoter à l’oreille:  PROFITE et apprécie ce souffle qui t’est offert gracieusement il est précieux, car c’est ainsi qu’elle est belle la vie ici maintenant le reste n’est qu’illusion…:).

Peace, luv et on a tellement le choix d’être en errance ou vivant…et ce même à travers la noirceur xxx
 www.laclandestine.me

Suggestion d’un autre texte écrit l’an passé dans le même thème plus personnel:  Le temps, le temps….

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *