jugement-le-doigt-4

Aveuglées par la priorité du regard sur le monde externe plutôt que sur eux mêmes certaines personnes acceptent que les choses existent de par ce que les autres percoivent, ou encore simplement parce que les autres ont dit ou vu et ceci étant malheureusement souvent une perception erronée qui nous fait passer à côté du meilleur de chacun.

Je me souviens d’une personne qui me dit un jour que ça a l’air que tu as fait ça et ça et ça puis ça…atterré de cette fausse vérité je dis à la personne que cela ne se peut pas que ce ne pouvait d’être moi dont elle parlait sinon il fallait être d’une méchanceté gratuite (qu’aujourd’hui je comprends être une souffrance) pour oser fonder de fausses vérités comme ça sur quelqu’un. Elle m’avoue avoir entendue cela d’une personne qui connaissait une autre personne qui avait été une fois témoin d’UN…UN seul événement où je m’exprimais en désarroi devant une situation et un état qui en aurait fait sortir plus d’un de ses gons (à cet époque je n’avais pas tous les outils de maitrise de l’esprit que j’ai aujourd’hui  )… bref à partir de cette seule fois, cette personne a décidé de salir ma réputation à qui osait dire que j’étais une bonne personne. Pour elle, il était catégorique qu’elle n’avait retenu que la seule fois qu’elle m’avait vu m’exprimer avec plus de fermeté…fermeté n’étant pas nécessairement en lien direct avec méchanceté…est-ce que cette seule action faisait de moi une personne au coeur NOIR. Jugée sur une action, une parole d’un passé qui n’existait PLUS…comment peut on appliquer une étiquette ferme sur les intentions réelles de quelqu’un à savoir si elle est bienveillante ou non. Encore faut il être dans sa tête et dans son coeur mais ça c’est impossible. Bref de par les paroles de cette seule personne elle a su bâtir tout un réseau de personnes avec elle qui me rejetais avant même de m’avoir rencontré.   Vous avez pas idée comment le rejet a pu me détruire pendant tant d’années à cet époque je n’avais pas tous les outils pour l’affronter sans réagir à la souffrance qu’il pouvait engendrer.

Une autre fois lors d’une de mes activités une personne me dit carrément « Lorsque j’ai dit à mes amies que je venais voir La Clandestine certains qui ont pris des cours avec toi dans ton passé plus ferme m’ont dit: Hein tu nous diras si elle est vraiment comme les textes qu’elle écrit car c’est pratiquement impossible qu’elle ai pu changé à ce point » …cette personne a malheureusement passé à côté d’un beau moment intime avec elle même à travers la séance que je guidais en lien direct avec mon coeur à m’analyser tout au long les yeux et les oreilles grands ouverts sur l’extérieur dans l’attente d’un faux mouvement de ma part.  ET dans cette optique assurément son imagination a dû en construire un à quelque part car là était son intention de départ fondée sur la perception des autres.
OU
Qui n’a pas déjà dit ou entendu sur des gens qui vivent des moments de reconstruction quelconques, moments de souffrance ou moments de grands mouvements où tu te retrouve dans un cycle de grande instabilité…c’est une « %$%?&*(*( de folle ou de fou »…Comment pouvons nous juger l’action des gens qui ont le courage de sortir de leur zone de confort en prenant des risques. Il est assurément facile de juger les faux pas de celui qui traverse le pont lorsque tu te contente de demeurer sur la même rive.

Et combien d’autres histoires aurions nous à raconter comme celle ci je suis certaine que vous en avez tout autant, la vie en est remplie.

Bref oser porter le regard sur soi sans jugement avant tout nous aide assurément à faire preuve de compassion devant le mouvement des autres car les images de perception que le mental peut construire entre la personne et toi même n’ont pas de limite et peuvent tellement être source de destruction. Soyons conscients de nos propres actions et paroles plutôt que de se centrer sur celle des autres et le monde ne pourra qu’être meilleur et moins souffrant.

D’où je médite l’amour, la compassion, la paix et je me détache de toutes ces histoires sans toutefois m’empêcher de transmettre des éveils de conscience pour limiter les dommages… si chaque message touche le coeur d’une seule personne il y aura une graine de semer dans l’éventualité d’un monde réel d’amour du moins celui que je veux retrouver sur ma voie.

Peace, luv et comme toujours la pensée au bout de ce partage sortant droit du coeur est remplie d’amour et de compassion xx

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *