Arbre généalogique

 

Plusieurs personnes me demandent comment j’ai fait pour passer à travers ma transformation et combien de temps ça m’a pris et bien voilà une brève réponse…BRÈVE… c’est peu dire, l’histoire est beaucoup plus longue que ces quelques lignes, mais bon en voici un court résumé.

À 39 ans, malgré une vie bien remplie, je trainais continuellement un grand sentiment de VIDE et je me sentais continuellement insatisfaite et incomplète, je décide donc de faire ma grande demande à l’univers de « retourner à l’essentiel »….Il s’est passé plus de 7 années depuis, le temps d’une tranformation. Le chiffre sept représente le temps d’une saison dans la vie d’une femme, un chiffre sacré de création comme les jours de la semaine entre autre. Un cycle d’initiation, d’apprentissage, d’intégration, réalisation et de transmission. Des cycles qui se suivront et qui s’enchaineront dans le but d’évoluer à chaque souffle qui nous est offert à qui le permet et le veut bien.

À travers ces cycles je me retrouve aussi dans la quarantaine à la phase de mi chemin de la vie d’une femme…de la première phase (avant la quarantaine) de soif des connaissances corporelles je transitionne donc à celle des connaissances spirituelles et instinctutionnelles, la découverte de l’âme…celle ci étant l’autre moitié qui a débuté à travers ma transformation. Le corps n’étant plus qu’une priorité esthétique et physique est devenu l’instrument principal tel un chef d’œuvre unique et précieux pour véhiculer et protéger tous les beaux trésors de mon univers interne et me faire voyager plus légèrement à travers l’univers externe.

Le plus palpable de mon processus ayant été les 3 dernières années.

La 1er des 3 aura été le résultat grossier des demandes faits les années précédentes… un mouvement intense que je peux visualiser comme un bateau pris dans une tempête qui cherche à joindre la rive, qui coule à plusieurs reprises pour être repêché par le premier venu…un instinct de survie c’est tout ce qui reste en moi à ce moment.

– Perte de tous mes points de répères familial (divorce), financier, social et professionnel (faillite et perte de tout bien matériel…ni maison, ni meuble, ni vaisselle plus rien…)

– Grande instabilité à travers un mouvement de vague intense (déménagement dans des lieux empruntés à plus de 6 reprises en 2 ans…entre autre), cherchant à joindre la rive, perte de contrôle sur tous les aspects de ma vie me projettant sur le coup dans des états qui fluctuent de la colère à la tristesse pour en finir à bout de force à accueillir le lâcher prise qui me présente un outil indispensable à la transformation qui allait être la vulnérabilité…cette vulnérabilité qui sonnait « faible » ou « dépressif » jadis me fait ressentir alors une force et un courage que je n’avais jamais ressenti avant à travers ma vie de « superwoaman » et « d’indestructible » à laquelle tout le monde m’associait.

C’est dans l’accueil de ma vulnérabilité que je chemine à travers ma 2e année. Sur cette route j’y rencontrerai la résilience, l’humilité, l’amour, le cœur comme étant mon grand guide et l’intelligence « instinctuel » (intuition)…des outils essentiels pour la poursuite de mon cheminement.   Avec ces outils je priorise de reconstruire mon état mental complètement déséquilibré comme s’il avait été atteint d’un court circuit ce qui fût une bonne chose pour libérer les fausses programmations et croyances passées, pour éveiller davantage ma pleine conscience et accepter ma réalité sans illusion pour pardonner tout ce qui a été, à commencer par ME pardonner car j’accepte alors que nul autre personne que moi même n’est responsable de ce qui a été. Ma réalité étant la vérité de ce qui vit à l’interne pour alors me rendre compte à quel point pour la première fois de ma vie je pouvais ressentir la liberté totale, dépourvue de tous liens de chaines ou de résistance…à ce moment le mot « richesse » pour moi prend un tout autre sens. Maintenant que je n’ai plus aucun bien matériel et financier je suis riche car je suis LIBRE….wow.  Si je n’ai plus rien je n’ai donc plus rien à perdre…je suis donc riche et libre de sauter à pieds joints là où je veux…libre de faire de ma vie un laboratoire d’expériences, constitué d’essais et d’erreurs pour « découvrir » davantage ce que je ne veux plus et ainsi « reconnaître » ce que je veux réellement et surtout accéder à ma voie, ma mission et mes rêves ;).

Avec ce constat j’approfondis pour mieux intégrer les outils rencontrés dans cette 2e année pour entreprendre la 3e année dans la reconstruction physique et relationnelle….j’y intègre alors d’autres outils donc le contentement, le pardon, la gratitude, le partage, le détachement sous toutes ses formes (regard des autres, matériel, amour)… et j’y retrouve ma force et mon endurance physique qui ont eux aussi pris une toute autre forme que ceux que je cotoyais avant…une forme invisible qui ne se voit pas mais qui se sent et qui éveille mon pouvoir de réalisation véritable.

Au cours de cette 3e année avec ces outils la vie me place des études de cas sur ma route pour éclairer davantage ma vision pour la direction à prendre afin de trouver ma voie. Tels des pièges pour mon corps et mon âme, qui me donneront des réponses claires, qui viendront dissoudre les derniers résidus de peurs et de doutes qui m’empêchent parfois de bouger vers la mission que je sens être la mienne.

Et bien voilà je vais entreprendre ma 4e année. En fait je dirais je je viens de terminer ce cyle de 7 ans pour enfin entrer dans la réalisation de tout ce qui a été intégré pour équilibrer tous les aspects de ma vie et ne faire qu’un avec tout telle est la loi universelle de la nature.   Ce que j’entrevois comme étant le début d’un nouveau cycle de 7 ans.

Ma vision pour celui ci étant d’acquérir davantage d’outils et de connaissances pour entrer dans le cycle de transmission d’espoir, de courage et d’outils pour autrui….le cycle d’aller visiter les zones cachées que je n’ai pas encore visité dans mon univers interne, un univers tellement profond qui ne peut être explorer en une seule vie, le cycle d’aller explorer la source de mes racines, le pouvoir d’accueillir les dons de création qui m’ont été offert par mes lignées passées et plus encore. Le cycle de développement relationnel d’une authenticié de cœur inébranlable. Un cycle où j’ai rendez vous avec la SAGESSE.

À travers ce dernier cycle ma grande découverte aura été la PATIENCE…vous trouvez que ç’est long 7 ans pour une transformation ? Croyez moi si vous VIVEZ en pleine CONSCIENCE vous serez surpris de découvrir l’espace temps sans mesure, car vous vivrez le, ici maintenant, comme jamais vous ne l’avez jamais vécu en conciliation avec le passé et le futur et ainsi le temps ne sera plus perçu comme étant le grand manipulateur de votre vie mais il deviendra un allié précieux duquel vous aurez envie de prendre soin, d’apprécier et de remercier dans la conscience que chaque souffle est un élément du temps.

J’ai tellement pas envie que ça s’arrête…ce mouvement, cette énergie, ces cycles…car c’est tout ça qui créer l’abondance sous toutes ses formes et c’est donc ben ça la vie… tant que tu accepte de faire partie du mouvement il n’y a pas vraiment de fin ;).

Merci tellement à ce dernier cycle pour tout ça et juste ça et ici maintenant place à ce nouveau cycle dans lequel j’ai déjà sauté à pieds joints… assurément celui ci m’accueille dans l’action.

Et ben voilà PATIENCE et faîtes confiance à votre intelligence « instinctuelle » si tel est votre désir d’effectuer une transformation et la vie ne pourra qu’être plus BELLE.

Peace, luv et j’ai jamais dit que c’était facile mais combien réalisable xxx

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *