before_tunnel

Dernièrement, j’ai par choix, fait une demande clairement assumée, d’accueillir la réussite, le succès, l’argent, l’amour et l’amitié réels, les connaissances et la créativité en respect avec mes valeurs profondes ici maintenant et pour toujours… encore une fois la vie m’a entendu et j’ai eu à affronter plusieurs coups durs. Même si je savais que tout cela faisait partie du processus, force d’admettre que je me suis retrouvé comme il y a 3 ans près, non pas avec un genou, ni deux à terre mais à plat ventre me sentant à nouveau démembrée… dépourvue, encore une fois, de plusieurs repères de divers dossiers de ma vie, comme un mauvais rêve qui revient.

Noirceur totale…je me retrouve encore une fois dans cette forêt sombre où malgré mes efforts, espoirs, outils et dur labour des dernières années, je ne peux atteindre aucune lumière…je suis tellement au plus profond de la forêt que je me sens tout à coup plus seule et plus perdue que jamais.

Sentiment de honte, de faiblesse, d’échec de ne pas avoir réussi, MOI la « thérapeute » qui accompagne et aide multiples personnes, je dois faire bonne figure et rester debout guerrière forte sans faille et puissante indestructible au risque d’être jugée sur la place publique comme étant « imposteur » et perdre tout le crédit de ma « Clandestine » qui fait en quelque sorte partie de moi, de mon être, de mon âme, cette Clandestine que j’ai décidé par choix de mettre à nue publiquement à mes risques et péril.   Me demandant à un tel point si j’aurai cette fois ci la force de poursuivre.

Et puis il y a ce CHOC….la transition, le passage qui se fait dans le subtil, rien ne se voit mais tout se sent et ici maintenant il n’y a pas d’autres mots que… tu vis ou tu meurs. Soit tu endure la douleur du choc pour passer à travers le mur de la noirceur pour y retrouver la lumière ou soit tu reste là paralyser, à répéter et répéter le même « pattern » pendant encore plusieurs cycles… comme condamné à vivre continuellement dans cette forêt sombre.

Croyez moi j’en ai vécu des chocs de transition, mais celui ci me fait particulièrement peur, mon mental me parle fort et tente de me faire croire que cette fois ci s’en est assez : « à l’âge que tu es rendue te rends tu compte où tu es, comme si les 4 dernières années et plus de reconstruction venait d’être complètement démolie »…sentiment d’impuissance totale, de recommencement, de ne pas avoir avancer mais d’avoir plutôt reculé.

Et c’est ici que je me rends compte que la conscience est encore en éveil plus que je ne le crois, ça fait partie des éléments que j’ai avec grande dispcipline travaillé les dernières années. Je vais oser demander de l’aide, je vais oser crier haut et fort à qui je le sens que je ne vais pas bien du tout, que c’est sombre, que c’est noir et que je ne vois pas la porte de sortie. Et voilà, que l’équipe d’anges se met au travail pour mettre sur mon chemin tout ce dont j’ai BESOIN plutôt que ce que j’ai désiré ou pensé pour m’aider à retrouver la lumière.

J’ai demandé….Certains n’ont pas entendu mon cri d’alarme alors que je criais à m’époumoner, probalement qu’ils entendaient déjà leurs propres échos et d’autres m’ont juste senti alors que je n’avais presque plus de voix pour appeler à l’aide.   J’ai demandé et j’ai été entendu par des âmes de qui je m’attendais le moins de voir la main se tendre pour me sortir de cette forêt sombre et retrouver mon chemin. Que ce soit par un mot, une présence, un toucher, un regard…chacun a contribué à sa façon à me ramener vers la lumière car oui au grand risque d’en choquer plusieurs j’ai pour la 3e fois de ma vie (peu importe le nombre d’années vécues on ne sait pas ce qui en était des autres vies avant) pensé à la solution de mettre fin à tout ce processus.

Aujourd’hui je vous écris bien vivante et bien consciente…il fût un temps que je m’aurais auto-jugé ou on m’aurait dit que j’étais maniaco dépressive ou folle…peut être que certain le pensent mais cela ne m’appartient pas. Croyez moi aujourd’hui je me rappelle, je me rappelle de tout ce chemin qui a été parcouru et je l’honore dans la gratitude. Ce matin je me suis réveillée en chantant « good morning »…(les jours se suivent et ne se ressemblent guère lorsque tu acceptes d’être pleinement vivant) fière de la femme assumée que j’étais, sans aucun regret de mes choix mais plutôt un sentiment de puissance d’avoir encore une fois traversée ce CHOC douloureux, oui douloureux car parfois la douleur est inévitable…mais elle doit se vivre, s’exprimer pour que tu reprennes ta place dans ta réalité autrement on demeure dans un monde illusionnel et on attire tout ce que nous projetons…et croyez moi les illusions ne sont pas toujours belles à voir ou à entendre.

Je me suis surprise à vouloir à nouveau paraître pour sauver les meubles et oui…et au lieu de ça j’entrais de plus en plus dans ce processus de destruction malveillante et la vie m’a rapidement ramené en plein visage ce que je devais voir et vivre au risque d’avoir du mal pour me replacer sur la bonne route me confirmant ainsi que j’avais fait les bons choix. J’ai choisi la route de l’authenticité et de l’intégrité pour activer à nouveau cette belle roue pleine de possibilités vers la suite que j’ai clairement visualisé et à laquelle je dois accepté les réponses véritables qui viennent avec mes demandes claires.

C’est quoi la vie après tout….c’est un « to do list », une commande ferme, un statut stable, la construction d’acquis qui doivent demeurer, des idées préconçues qui ne peuvent évoluer, une pensée unique vers, la perfection sans faille, une image parfaite virtuelle puisée selon un nombre de « like »…. ??? Pour moi, je reviens à la base et je dis qu’avant tout c’est d’accueillir sa vérité peu importe le regard et les jugements des autres et savoir pardonner tout ce qui a été pour vivre sans parasite avec une vision claire et bienveillante dans l’amour avec tout ce qui est…VIE.

Bien voilà et vous savez quoi…je suis jeune (de coeur) et assurément il y a aura d’autres forêts sombres sur ma route de vie mais plus j’avance et plus j’apprends et je comprends que la douleur du choc est temporaire et en vaut largement la peine pour poursuivre sa route en respect avec ses valeurs…donc dans l’harmonie, la liberté et la pleine réalisation de ce qui sera ou plutôt de ce qui ce doit d’être.

Dans ce retour à la lumière, la vie me connecte à nouveau à mon instinct et mon intuition pour me donner les réponses donc j’avais besoin pour continuer à croire et ne pas abandonner. La créativité s’éveille à nouveau pour continuer à construire la suite sans résistance et tout à coup le paysage est redevenu lumineux et beau…sans être dans l’attente, j’imagine que je croiserai à nouveau le magnifique en cours de route…un pas à la fois, un souffle à la fois ;).

Voilà une infime partie de mon histoire, le résumé d’un constat que je tenais à vous partager… les détails peuvent tellement être interprétés selon nos vibrations. Bref ce qui compte c’est le contenu du message et fidèle à mon coeur l’intention demeure bienveillante pour éveiller certaines âmes qui se sentent perdues à ne pas rester seule et oser demander de l’aide même si celle ci est rejetée par certains…n’abandonner pas vous n’êtes pas seul même si le mental tente de nous faire croire que oui et surtout vous êtes loin d’être faible car ça prend de la force pour oser être ce que nous sommes sans vérité cachée…beaucoup plus difficile que de paraitre.

Peace, luv et se permettre d’exprimer ses zones de noirceur SANS résistance pour faire place à la lumière…un choix non négociable pour me permettre d’être réellement vivante ici maintenant xx

J’aimerais vous entendre….avez vous déjà demandé de l’aide parce que vous vous sentiez perdu ? Si oui, comment avez vous été répondu ?

Discussion

Comments (2)

  1. Bonjour Linda,

    J’ai demandé de l’aide pas plus tard que cette semaine, à mon chum et le mois passé…c’était toi, et depuis deux ans, je ne cesse de demander de l’aide, car les choix que j’ai fait me font mettre un genou au sol fréquemment. Mais, comme tu le dis, ça en vaut le coup. Je découvre qui sont les vrais (les gens de cœur) autour de moi et tu en fait partie, même à distance.
    C’est dans l’épreuve qu’on se rend compte combien les personnes qui font partie de notre vie tiennent à nous et combien ils sont précieux pour nous. C’est dans l’épreuve que les liens se tissent et se solidifient pour ensuite se développer et se transformer en une relation insoupçonnée. Et parfois ce sont ceux à qui on n’aurait pas pensé qui se montrent les plus généreux de leur temps et de leur aide, par un mot, un petit geste ou un simple regard.
    Tout le monde a le droit de demander de l’aide, mais pour certain c’est plus difficile, surtout quand ton éducation est faite de; reste forte, aide ton prochain, ne pleure pas…etc. Ce ne sont pas des reproches, c’est un constat. C’est à moi de changer ma façon de me comporter avec et envers les autres. Je sais que la vie m’amène les évènements pour apprendre et pour grandir, mais quand je suis dans l’œil de la tempête, je ne comprends pas pourquoi ça m’arrive encore et je me remets en question pour la Xe fois. C’est toujours une fois le mauvais temps passé que je comprends le sens et le pourquoi de ce que je viens de traverser. Et, une fois de plus, je me relève et je continue. Je suis la voie de ce que je ressens, la route de mon cœur. Et c’est dans le regard des gens que je croise que je sais que je suis sur le bon chemin.

    Linda merci de me permettre de partager ces mots avec toi, ça me fait beaucoup de bien.

    Bonne journée!

    Chantale xx

    1. Belle Chantale c’est moi qui te remercie de ce partage authentique puisé à même le coeur. Nous avons tous nos histoires, nos programmations et nos raisons d’être…comme nous sommes ici maintenant. L’essentiel c’est de regarder droit devant et de continuer à croire…mais si nous nous déconnectons de notre source, notre essence, notre vérité pour plaire à…ou dans le souci de bien paraitre assurément nous serons coupé de cette source d’où émerge les plus grandes possibilités et forces insoupçonnés. Pour ma part c’est pas ma première expérience là dedans…mais celle qui sont passés sont derrière…et chaque fois je me rends compte que j’ai tout de même cheminé depuis la dernière fois. Même si cela est revenue (les pensées noires) ce n’est pas une défaite car je regarde de la façon donc je l’ai accueilli et que je laisse couler pour passer à travers ce cycle…et cela n’a rien à voir avec avant. Mais au bout du compte…Je crie haut et fort que je m’étais littéralement déconnecté de ma source…le contrôle ayant repris la place pour étouffer mon être qui ne pouvait plus s’exprimer ou plutôt qui ne savait plus comment… les outils que la vie a intégré en moi aux cours des dernières années m’ont grandement aidé à revenir dans la conscience pour que le coeur puisse reprendre sa place en donnant un coup de pied au …. à ce sacré mental irrité de par les événements qui se sont succédés (beaucoup en même temps).

      L’HIstoire est longue j’en aurais tellement à dire…mais encore trop frais pour en dire plus.

      Merci ma belle pour l’ouverture de ton coeur…lâche pas un pas à la fois, un souffle à la fois…

      En espérant avoir la chance de partager avec toi lors d’une de mes activités (cela ne fait pas de moi une mauvaise thérapeute tu sais 😉 )…si j’ai vécu la souffrance je suis en mesure d’entendre celle des autres sans jugement et les outils que je transmets m’ont tout de même bien servi ici…

      Peace, LUV LUV LUV entour toi de LUV….xxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *