IMGP0458

Je dois admettre que ce n’est pas évident quand tu as passé tes 30 dernières années à travailler comme une acharnée et que tu t’arrête pour la première fois à 44 ans pendant près de 10 mois à effectuer des horaires des plus allégées pour te permettre de reprendre ton énergie et t’assurer que ton retour sera plus ou moins équilibré.

Depuis près de 3 semaines je suis de retour avec la tête pleine de superbes projets et de rencontres toutes aussi inspirantes les unes que les autres. Pas évident de contrôler son élan lorsque tu es passionnée de ce que tu fais. Ton portable, ton ordi te font toujours leurs plus beaux yeux pour que tu les caresses de tes doigts peu importe l’heure de la journée ou de la soirée mais tu dois te parler et te discipliner et leur faire comprendre que tu as besoin d’eux mais que tu n’es plus cette dépendante affective du virtuel ;).

Pas évident non plus de retrouver la conciliation travail, famille, amour, loisir SAINE quoique accessible force d’admettre que lorsque l’on a été « WORKoholic » on a une certaine crainte de retourner dans les vieux patterns déséquilibrés. Une bonne communication va de soi avec tous ceux qui t’entourent y compris ton ‘mental’ afin d’ajuster ton petit monde à ce nouveau rythme de vie. Mais avec une attitude plus positive, une tête plus reposée, un corps détendu et surtout une conscience plus éveillée les choses ne font que se placer au fur et à mesure. Pour la première fois de ma vie je ne prévois pas ‘le pire’ mais que le ‘meilleur’ et plus est… JE LE SENS. Une bonne gestion de contrôle et de lâcher prise qui se pratique chaque jour depuis mes aventures et qui s’ancre de plus en plus dans les profondeurs de mon être.

Bien entendu certains projets demandent une bonne préparation mais lorsque tu les prépares en fesant confiance à ton cœur et ton intuition et que tu fais appelle à ta force supérieur (les possibilités que nous détenons tous mais que nous gardons trop souvent enfouies sous des couches de peur, de paraître, de jugements, de haine….) tu élémines assurément une bonne source de stress pas le bon mais le destructeur.

Naturellement il y aura toujours certains détracteus de bonheur qui certainement eux même malheureux ne peuvent endurer le bonheur des autres ce qui est et a toujours été. Pour eux le bonheur semblent être une arme, lorsque présente ils se sentent menacés et se donnent comme but de la détruire.

  • Les opportunistes qui se collent à toi que lorsque tu sembles être sur un bon élan et qui se tassent dès qu’ils voient que tu ne peux rien leur apporter (Je vous jure que dans des périodes de vie comme ceux ci ça peut faire mal sur le coup de voir certaines personnes t’ignorer ou t’abandonner mais au bout du compte tu réalise que c’est que du bon car une épuration se fait naturellement dans ton cercle de ‘fréquentations’ et que les pertes ne font que libérer de la place pour les gens qui partagent les mêmes valeurs que toi).
  • Les juges qui se tiennent sur un piedestal pour critiquer tout ce que tu fais animé par l’envie et la jalousie sans se donner la peine de voir le bon de ce qui est mais ne cherche qu’à trouver du mal dans ce que tu fais.
  • Ceux pour qui le langage que tu parle n’est pas à leur niveau, qui se croient à l’abri des échecs et qu’à leurs yeux il est impossible que tu puisse devenir une version améliorée et qui te surveillent hypocritement du haut d’un estrade en attendant ta prochaine chûte pour applaudir.

Sans jugement, sans critique tout ça est derrière moi mais simple constat d’une réalité qui m’a violament frappé personnellement. Triste de voir que dans ce monde il y a de plus en plus de soif de pouvoir malsain, jalousie, d’envie, d’hypocrisie et de méchanceté à la source de tant de conflits, de perte, de maladie (mental ou autre) et de guerre.

Il fut un temps où ces détracteurs de bonheur auraient réussi à freiner mon élan, mais aujourd’hui je préfère regarder l’abondance que la vie m’apporte. Abondance en créativité, en rencontres, en intégrité, en santé, en communication, en partage, en amour, en compassion….rien de matériel loin de là mais que des sensations de ‘bien être’ à travers l’évolution et le partage de mon exploration de vie. Ce qui à mon cœur est plus fort que n’importe quel détracteur.

Dire qu’il y a près d’un an j’étais prête à tout éteindre….on avait beau me dire que le meilleur était à venir…Bullshit !  À cette époque comme je voyais le pire arrivé, je me disais que j’étais encore prête à me battre mais que je n’étais plus prête à perdre. Et la vie m’a complètement dépouillé matériellement mais en échange elle m’a permis de VIVRE éveillée comme jamais je ne l’ai été pour capter ce qu’elle avait à me transmettre. À travers ce long voyage dans l’exploration de ce que je vivais et la profondeur de ma descente autant matériel que psychologique aujourd’hui je comprends que mes pertes matérielles ne représentent rien à côté de ce que j’ai gagné dans la découverte de l’être que je suis et de mes alliés les plus fidèles, les possibilités que nous détenons tous en nous qui surgissent comme un miracle de la vie. Mais attention se serait mentir de vous dire qu’il n’y a pas eu de travail et de dur labour pour accéder à ces sensations agréables, oh oui ceci n’est pas un conte de fée, des moment de souffrances il y en a eu, j’ose même dire que la folie ne semblait pas trop loin à certains moments.

Et me voilà aujourd’hui à vouloir partager la recette de ce passage que plusieurs vivent, une recette de base que chacun pourra épicer à sa convenance et c’est à travers mes passions (écriture, cours-atelier-conférence spécialisés de yoga ou simplement en discutant) que je peux le transmettre et le plus beau c’est de voir que tu peux aider qui veut bien s’aider et qui comme toi ne demande qu’à évoluer vers le meilleur….que demander de mieux à la vie.

Je voudrais tellement crié haut et fort MERCI LA VIE… plus fort que ça….MERCI LA VIE encore plus fort MERCI LA VIE….MERCI LA VIE – JE VOUS AIME

Et bien voilà c’est fait….et au bout du compte c’est qui la vie si ce n’est pas vous ?

Sans jugement, sans critique !

Peace, luv et gratitude……

Discussion

Comments (2)

  1. Oui MERCI LA VIE c’est ce que je me dis chaque soir avant de me coucher et MERCI LA VIE a chaque matin en me reveillant….
    Et merci Linda pour le partage.

    Ghania

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *