keep-calm-and-be-strong

Vous avez sans doute déjà vu des films quelconques où lors d’un combat les méchants s’énervent à n’en plus finir tandis que les gentils demeurent calmes devant l’ennemi, et dès qu’ils se voient dans nul autre choix de passer à l’attaque ils ont une force incroyable supérieure à leur adversaire qui dans le simple fait d’être énervé a déjà épuisé une grande partie de sa source d’énergie…On peut parler de canaliser ses énergies pour les diriger vers une seule direction souhaitée.

Pour ma part comme j’aime parler d’expérience vécue je peux vous assurer que la pratique de la méditation et des différentes intégrations de claques sur la « gueule » que j’ai reçu m’ont fait comprendre à quel point dans le calme on peut repuiser et rediriger les mauvaises ondes dans la direction que l’on souhaite.

Loin d’être facile et certainement pas l’histoire d’une semaine de pratique.  Je peux vous confier que c’est dans l’intégration de cette étape là que j’ai compris le sens réel du mot « FORCE », il faut être fort pour oser rester calme, observer et agir sans réagir 😉  Agir dans la créativité plutôt que réagir dans la connexion de l’élément déclencheur qui est souvent relié à une mémoire passée.

Dans le passé chaque fois que je vivais un événement négatif ou une altercation quelconque j’allumais davantage le feu, je tirais du gaz dessus et j’alimentais la pollution qui venait d’être créee en moi, une pollution destructrice et non constructive. Sur l’instant du moment présent le stress qui s’en dégagait me propulsait vers une force incroyable, on veut passer à l’attaque et on se sent totalement invincible on croit qu’elle est la « la force », prêt à tout arracher sur notre chemin quitte à en perdre un membre (notre santé). Au moment où l’on est dans cet ‘état d’esprit’ on ne pense aucunement au dommage collatéraux que cela peut nous occasionner on est certain que l’on est à l’épreuve de tout et que rien ne peut nous atteindre. Un instinct en quelque sorte animal, un instint de survie plus fort que tout…tout ça dans le but de se frayer un chemin dans l’atteinte d’un rêve ou objectif que l’on s’est fixé. Mais comme nous sommes des humains dans notre cas le mental devient parfois trop puissant ne laissant aucune place à la conscience et au sens d’où parfois on peut constater des actions posées chez certaines personnes empreints d’une telle méchanceté que l’on ne croyait pas exister qu’elles nous jettent littéralement à terre, des actes que même les animaux ne feraient pas.

J’en ai fait des batailles dans cet ‘état d’esprit’ dans la colère ou la frustration, sans doute que les sentiments que je nourissais au départ on attirer la méchanceté chez l’adversaire.  J’en ai gagné et j’en ai perdu des combats et combien j’en ressortais complètement épuisée physiquement, essouflée physiologioquement, vide émotionnellement, agressée mentalement…et ce même dans la victoire.

Aujourd’hui la vie m’apporte cet autre ‘état d’esprit’ à travers la méditation entre autre. J’apprends à faire silence peu importe le mouvement autour de moi. À éveiller ma conscience et mes sens vers ce que je veux bien ressentir en moi. Naturellement une ouverture aux signes qui me font prendre cette fois-ci des chemins plus lumineux et plus laborieux vers l’atteinte de mes rêves et objectifs.

Lorsqu’il y a altercation ou interférences à travers mon nouveau cheminement et que de par ma connexion à l’instant du moment présent je sens les battements de mon cœur qui s’accélèrent, je m’empresse d’appliquer quelques techniques de respirations ayant comme effet d’apaiser le système nerveux. Si je passe un certain seuil il se loge alors des sensations vraiment inconfortables dans mon abdomen, ce qui vient agir comme un virus qui se propage à travers mes organes et cellules et comme je ne veux pas agraver davantage je vais faire silence et canaliser ces mauvaises énergies pour qu’elle deviennent des alliés vers la direction que je veux prendre.

Pour ma part, j’applique alors un mantra (le mot contraire à l’émotion qui est en surface qui vient enrayer les mauvaises ondes ex : colère = joie, haine = amour, déception = pardon….)…. Et je visualise les mots ou images en lien avec l’émotion positive comme s’il devenait un antidote à travers mon corps qui progressivement me fait ressentir l’essence de cette même émotion qui ainsi contribue à diminuer ou faire disparaître les symptômes de pollution interne.

Par cette technique je viens de calmer le rythme du mental et ses ravages, assise là complètement déposée dans l’instant du ici maintenant, aucune énergie gaspillée dans le mouvement du corps physique, mental ou autre….je permet au corps d’être et je canalise le bon vers la conscience, j’éveille ma conscience et par conséquent les sens qui m’ouvrent davantage aux différents signes et/ou messages de la vie.  Et à partir de là je puise en moi ce dont j’ai besoin et croyez moi tout est là (force, courage, amour, pardon, bien être….).

Peu importe votre besoin il est là tout au fond de vous, il peut sembler parfois si loin, irréel et innacessible mais pourtant si près et si palpable.   Quel beau sentiment fondamental et primitif de s’abandonner à la vie, tellement basique, tellement présent, tellement riche, tellement PUISSANT.

D’où mon intro : Les plus grandes forces se retrouvent derrière le calme – action dans l’innaction !

Quand commence t’on le « training »  ??? 😉 :)  Il arrive parfois que le mouvement est si fort en nous que l’on a besoin d’être accompagné…pour ma part je sais que si je délaisse ces espaces précieux de méditation, je suis (et nous le sommes tous) susceptible à retomber dans ce mouvement malsain.  Si vous avez besoin d’être guidé vers la ligne de départ laissez moi savoir une rencontre individuelle pourrait être planifiée ou encore des ateliers ou retraites peuvent aussi être un bon début pour semer une première graine…dans l’amour, dans la paix et dans la joie xxx

 

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *