12745679_10154018022524390_5117738830147442340_n

Sur la route de mon exploration j’ai rencontré la persévérance qui m’a fortement suggéré de troquer la jalousie par la liberté, l’envie par la compassion et l’orgueil par l’humilité afin d’avancer plus légèrement vers la réalisation de mes rêves, je l’ai écouté.   Elle m’a précisé de poursuivre ma route et que des voyageurs croiseraient mon chemin pour procéder à cet échange.

Ce que je me suis empressée de faire. Les premiers voyageurs étaient plustôt du genre à être méfiants et à négocier durement ce qui n’aboutissait à aucun échange et ne fesait qu’alourdir le poids de tout ce que je trainais derrière moi.

J’ai donc décidé de retourner voir la persévérance pour savoir pourquoi les voyageurs fusaient de partout sans ne jamais aboutir à aucun échange. La persévérance s’étant absentée quelques instants c’est la sagesse qui m’accueilla pour me répondre:

Quelle est ton intention dans ce voyage ?  Sûrement que ces voyageurs que tu attires sur ta route sont le reflet de ton miroir et qu’ils ne peuvent procéder à un troc puisqu’ils portent la même chose que toi dans leur sac.

Poursuis ton exploration et assure toi de changer de route si tu ne veux pas rencontrer les même voyageurs. Puis-je te suggèrer la route de la vulnérabilité ?

Juste le fait d’entendre ce mot « vulnérabilité » me fit un énorme pincement au cœur… sensation qui tout au fond de moi me rassurait car il y avait longtemps que je ne l’avais pas réellement non pas senti (car j’étais continuellement en mouvement donc il battait la chamaille à tout moment) mais écouté comme s’il me chucotait : « PERMETS moi de t’accompagner ». Ce que j’accepta.

Et la route que j’emprunta alors était si calme, si paisible, si sereine qu’elle me parue totalement irréelle ce qui je l’avoue m’effraya au départ car je ne croisais personne, mais c’est étrangement seule avec moi même que je me sentais plus accompagnée que jamais.   À travers cette longue route des sensations inconnues ont commencé à s’instaurer en moi telles que l’ouverture du cœur pour accueillir l’authenticité et l’intégrité et c’est à ce moement que j’ai croisé à nouveau des voyageurs mais ceux-ci semblaient assurément plus accueillants.

Ce sont ces voyageurs qui m’ont appris qu’il n’y avait pas de troc pour ce genre de choses car le troc avait un effet boomerang mais qu’il existait toutefois une source de transformation.   Ils m’ont alors indiqué cette source réelle accessible à tous dans laquelle je pouvais déposer ces armes que je portais en moi pour les transformer ou outils tel que la liberté, la compassion et l’humilité pour ainsi poursuivre ma route avec des alliés qui me guideraient ou même me porteraient à la rencontre d’intempéries plutôt qu’un fardeau qui s’approprie toute mon énergie, qui me laisse continuellement sous mes gardes et qui m’empêche d’avancer avec clarté.

Combien de détours ai-je fait pour trouver cette source mais combien le voyage en a largement value la peine.

Aujourd’hui je peux dire fièrement que j’ai transformé le fardeau de la jalousie, l’envie et l’orgueil en liberté, compassion et humilité.   Et oui j’ai longtemps préféré les armes car pour moi la vie était un combat continuel dans laquelle je m’assurais d’être toujours dans les premiers rangs pour ne pas dire à la tête de… Aujourd’hui j’ai remis les armes qui ne généraient que dommages collatéraux sur mon passage et je me suis munie d’outils qui pourront assurément dépanner d’autres voyageurs que je croiserai en chemin.

À travers mon cheminement j’ai souvent pensé que la «leader » en moi était une menace à mon évolution car l’intention qui s’y cachait était puisée à la source du pouvoir. L’expérience a su rediriger mon intention vers la voie du cœur et ainsi je comprends que la leader en moi fait partie de mes racines et je l‘assume humblement et fièrement, c’est la place que la vie m’a offert à travers mon monde et je la remercie tellement de m’avoir guidée vers cette source pour que je puisse l’utiliser dans la bonté plutôt qu’à la guerre.

Et si la leader en moi est encore perçue comme une menage et bien je comprends maintenant que cela ne m’appartient plus….

Et à la finale voici un petit résumé qui me vient sur ce texte :

Lequel des 2 oiseaux aura plus de probabilités d’atteindre la destination de ses rêves ?

celui qui chargera ses pattes de cartes routières, sa bouche de nourriture, des écouteurs sur sa tête pour se protéger des bruits environnants en regardant continuellement autour de lui où en sont les autres en volant continuellement à contre vents pour s’assurer la première place ou celui qui se laissera guider par la voie de ses sens là où se trouve tous les outils nécéssaires pour avancer en toute confiance en sachant que parfois il sera nécessaire d’être derrière pour puiser ses forces et parfois il sera en avant pour assurer la relève car au bout du compte son intention est de voler.

Et ben voilà il y a assurément une place où l’on est tous maître et roi… c’est dans le choix de nos décisions.  Ici maintenant j’assume mon choix tout en respectant les choix des voyageurs que je rencontrerai sur mon parcours.

Sans jugement, sans critique…
Peace, luv et osez l’exploration à travers la voie du cœur xxxx

Discussion

Comments (4)

  1. J’adore, je veux seulement avoir le choix de choisir , je veux imposer mon choix a personne et je l’assume totalement tout en respectant le choix des autres.

    Ghania

  2. ONDE SILENCE

    La Magie de l’écriture, Lumière silencieuse…
    Qui œuvre dans le temps et dépasse la barrière spatial !
    Prends ton temps et crie le, le plus fort que tu veux…
    Dessine ton effort… observe le.
    Ne dicte pas ce que tu en pense… observe !
    Médite en Silence, dans le repos du Son et mouvement de la Lumière qui t’élance…
    Aire d’Amour qui offre la puissance Divine.
    Transforma les armes… en outils.
    Bon Voyage… Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *